mercredi 1 février 2017

Saint-Valentin, 5 erreurs à éviter



1.Tirer la tête


Chaque année, c’est pareil, y en a qui râlent. Parce qu’ils sont célibataires. Parce que « c’est commercial ». Pourtant voilà une fête pour célébrer l’amour. On en fait ce qu’on veut ! Comme toutes les fêtes, il s’agit d’un outil. Mal utilisé, il cause des dégâts, mais pas la peine d’accuser son marteau si on s’est tapé sur le doigt !

"La Saint-Valentin est une excellente excuse d'être encore plus sensuelle et passionnée que d'habitude » disait Dita von Teese.

Les rabat-joie du « pas besoin d’un jour dédié pour chérir son aimé-e » veulent nous faire croire que chez eux, c’est Saint-Valentin tous les jours. Permettez-moi d’en douter. Ça me rappelle ceux qui pestent contre les migrants sur le mode « on ferait mieux de s’intéresser à nos SDF ». Ces détracteurs sont plus connus pour leur mauvaise foi que pour leurs dons à la Fondation Abbé Pierre.

Commerciale, la Saint-Valentin ? Ça dépend. Il y a 1000 façons de faire plaisir, de s’aimer, de repeindre votre couple en rouge passion. Ne laissez pas passer cette occasion !

Que faire alors ? Je me souviens de 14 février où j’étais célibataire. J’ai parfois organisé des soirées singles entre potes, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est le jour où je me suis imposée pour babysitter les enfants d’une copine. Son couple vivotait, son mari lui consacrait peu de temps. Ma proposition les a obligés à sortir, à prendre soin l'un de l'autre. L’amitié, c’est aussi de l’amour.



                                                              

2.Sortir au restaurant


Le resto, d’habitude j’adore ça. Mais pour la Saint-Valentin ? Vous voilà alignés comme des harengs, tous dans la même sauce. Une sauce menu unique, préparée pour plaire au plus grand nombre. Le serveur allume les bougies à la chaîne. Vous riez quand les Coréens se marient à 6000 dans un stade ? Le 14 février au resto, c’est pareil. Fuyez !




Que faire alors ? Restez chez vous et organisez une soirée glamour. L’avantage ? Vous pourrez enfin enfiler cette robe outrageuse que vous n’osez pas porter en public. 

15 € Amazon



Ou cette tenue tellement légère qu’elle conviendrait mieux à un 14 juillet, vu la météo de février. Sans parler des talons de douze, accessoire idéal quand on n’a pas besoin de marcher (vous auriez jamais trouvé à vous garer devant le resto un jour de Saint-Valentin). Vous pouvez même dîner en babydoll, en guêpière, entièrement nue. Tout est permis !

3.Cuisiner


Oubliez le pot-au-feu. Vos cheveux vont sentir le graillon, vos ongles l’ail, et vos vêtements le céleri. Quoi de moins glamour ? Est-ce que Dita Von Teese rime avec cassoulet ? Assurément pas.




Hum. Oui bon. N’empêche. Au lieu de courir un éplucheur à la main entre le compost et le thermomix, gardez du temps pour vous. Détendez-vous. Un bain, un masque, une manucure. Ça vous évitera de vous énerver sur les attaches de votre porte-jaja pendant que la minuterie du four hurle dans la cuisine.

Mais alors, on mange quoi ? Optez pour le pratique, dans le genre pique-nique chic ou apéro dînatoire. Commandez un plateau de fruits de mer ou un assortiment blinis – caviar – saumon fumé. Ou du foie gras. Pourquoi pas des tapas ? Fouillez les services traiteurs, les restaurants qui livrent à domicile. Ne négligez pas les surgelés : Picard ou Toupargel proposent leurs créations spéciales Saint-Valentin. Finissez votre repas avec des mignardises. Mangez avec les doigts, lovés dans le canapé.



4.Manger trop, boire trop


Un petit porto, une bière, vin blanc, vin rouge, mousseux, digestif ! Et pourquoi pas les 13 desserts de Noël, tant que vous y êtes ? Votre corset menace de vous étouffer, l’envie de dormir s’est emparée de chéri-e.  Bouffe en quantité ou sexe de qualité, il faut choisir.

Que faire alors ? Prévoyez de dîner léger. Et sélectionner une bonne bouteille (du champagne, du pouilly fumé, un bourgogne) et restez dessus de l’apéro jusqu’au dessert.



Ou du Perrier, visiblement ça marche aussi.

5.Parler enfants, boulot, factures…


Difficile de garder le glamour sur des rails quand le quotidien s’impose. Vous êtes restés à la maison, les enfants dorment plus ou moins, votre soirée risque de ressembler aux 364 autres.

Que faire alors ? Un petit effort de déco ! Trois bougies suffisent à créer une ambiance, même sur une table de salon. Prévoyez une playlist. Mangez par terre sur des coussins. Ou dans la baignoire, plongés dans la mousse ! 



Riez ensemble. Jouez à « tu te souviens ? » et remémorez-vous les débuts de votre couple. Faites des projets. 
Et pourquoi ne pas fixer les règles dès le départ ? Dressez la liste des sujets de conversation tabous et une provision de gages. Le premier qui craque tire au sort une punition. Pas d’idées ? Voici quelques suggestions à explorer :


Liens vers Amazon


Ah oui, et tant qu'à faire :  éteignez votre portable ! 
Vous remarquerez que je n’ai pas parlé de cadeaux ? Selon moi, entre le boulot, les gosses, les tâches ménagères et leur téléphone, les couples manquent de temps passé ensemble, du temps de qualité. Ils ne manquent pas d’objets.

Ciao ciao les petits loups, joyeuse Saint-Valentin 2017 et vive l’amour ! Joie joie joie partout !



Envie de recevoir d'autres plans sexo ? Abonnez-vous à ma newsletter !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire